MICROBIOLOGIE, ADAPTATION ET PATHOGéNIE Laboratoire MAP UMR5240

Le laboratoire MAP est une Unité mixte de Recherche associant le CNRS, l'Université Claude Bernard Lyon 1 et l'INSA de Lyon (Université de Lyon), avec notre partenaire industriel autour d’un intérêt commun pour les mécanismes d’adaptation et de pathogénie des microorganismes (archées, amibes, bactéries, champignons et levures).

La pathogénie est un cas particulier d’adaptation à un environnement spécifique, celui d'un organisme vivant: plante, insecte, amibe, homme.

Au sein d'un campus fortement dédié à la biologie de l'environnement (LyonTech La Doua), notre unité développe des approches pluri-disciplinaires (biochimie, génétique, biologie moléculaire, imagerie, biophysique ainsi que diverses approches globales -génomique, transcriptomique, protéomique, métabolomique, et modélisation mathématique), pour générer les connaissances intégratives permettant de comprendre les mécanismes d’adaptation phénotypique chez tous ces microorganismes.

L'unité comprend six équipes développant différentes thématiques, articulées autour de deux axes transversaux.

 

Équipes de recherche - 15/03/2020

Paper: Métabolisme précoce du carbone et pathogénicité chez Candida albicans

Équipes de recherche - 15/03/2020

Paper: Métabolisme précoce du carbone et pathogénicité chez Candida albicans

Métabolisme du carbone et pathogénicité : le nerf de la guerre. Laurian et al. Pathogens and Disease. 2020.

Équipes de recherche - 12/02/2020

Paper*: Pucerons, Cuticule des pièces buccales et micro-organismes

Équipes de recherche - 12/02/2020

Paper*: Pucerons, Cuticule des pièces buccales et micro-organismes

Cuticule et pièces buccales : de quel bois est faite une dent d’insecte ? Guschinkaya et al. iScience 2020.

Équipes de recherche - 05/02/2020

Paper: Non-Lamellar Phases in Archaeal Lipids... New membrane structures

Équipes de recherche - 05/02/2020

Paper: Non-Lamellar Phases in Archaeal Lipids... New membrane structures

Induction de phases non lamellaires dans des lipides archéens à haute température et haute pression hydrostatique par des polyisoprénoïdes apolaires. Des précsions originales sur un nouveau modèle membranaire des archées.

Toutes les actualités

Tutelles et partenaires